LJUBLJANA – NOVA GORICA

Les villages pointent vers le ciel leurs clochers et s’appuient aux collines, incrustés dans le paysage comme les tessons le sont dans la terre. J’enfile de nouveau mon costume de pèlerin européen diurne se hasardant à discerner de la réalité, les anagrammes continentales que forme mon esprit.

La Slovénie n’a que deux points cardinaux l’ouest et le nord. C’est ici que Renault est venu s’installer dès 1971, constatant dans la résistance titiste une politesse habsbourgeoise à moindre coûts. Le pays ne regarde pas vers le sud et l’est de son ancien Etat aux versants saccagés par les querelles de voisinages. De son passé récent, seul Tito, mort dans les parages a encore un droit d’image.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s