MOSTAR – SPLIT (Via METKOVIC)

On a trop souvent tendance à oublier l’importance d’une ville de l’Ohio. Et Dayton en est une. De taille moyenne pour les Etats-Unis, elle fût pionnière dans le savoir-faire aéronautique (les frères Wright y sont originaires) mais l’industrie y est désormais déclinante. Aujourd’hui sa population fuit vers des régions au PIB plus ensoleillé. On pourra la surnommer autant que l’on voudra la « Gem city » – précieuse et attirante, ce qui n’était sûrement pas usurpé au milieu du XIXème siècle, dans des Etats en voie d’unification vers un ouest pas encore conquis -, elle est maintenant une ville en paralysie économique où les vies ordinaires s’écoulent doucement jusqu’à son extinction à petit feu. On devait y trouver une certaine similitude avec la Bosnie-Herzégovine, alors on décida que ce serait l’endroit parfait pour organiser, en novembre 1995, les négociations qui mettront fin au conflit. Les accords de Dayton – puisque c’est sous cette dénomination qu’ils sont reconnus – débouchèrent sur un statu quo territorial. Une immobilité souvent bien pratique et usitée en pareille situation. La République fédérale de Bosnie et la République serbe de Bosnie se partageait l’espace en deux parties à peu près égales.

C’est cette immobilité qui effrayait mes parents lorsqu’ils découvrirent la longue file de véhicules qui essayaient de sortir du pays pour entrer en Croatie. On craignait de ne pas être certains de retrouver nos pénates croates avant la nuit tombée, alors on ne s’attarda pas à Mostar.

Douze ans plus tard, je retrouve cette frontière qui ressemble toujours à un check-point militaire, l’immobilité y semble plus mobile, mais la Bosnie attend un nouveau Dayton de la part des autorités internationales pour se mouvoir un peu plus dans ses frontières.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s